Pour devenir esthéticienne professionnelle, vous devez suivre des formations spécifiques. Bien que ces dernières soient peu adaptées à la création d’un institut de beauté, elles vous permettent d’obtenir un statut d’auto-entrepreneur vous offrant la possibilité de devenir esthéticienne indépendante. Mais alors, quelles sont précisément les formations et les démarches à suivre pour devenir esthéticienne indépendante ? 

Les formations à suivre pour devenir esthéticienne indépendante

Pour pouvoir créer un statut d’auto-entrepreneur en esthétique, vous devez obligatoirement disposer de qualifications professionnelles spécifiques. Si vous habitez à Ormoy, vous pouvez vous rapprocher du centre de formation esthétique à Ormoy pour y découvrir les formations proposées pour devenir esthéticienne professionnelle. 

Selon votre niveau d’étude, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Vous avez la possibilité de préparer et obtenir en 2 ans après le collège le CAP esthétique-cosmétique-parfumerie ;
  • Vous pouvez également obtenir un diplôme d’un niveau qui équivaut au minimum à un CAP, à l’instar du Brevet Professionnel esthétique-cosmétique-parfumerie que vous pouvez obtenir 2 ans après le CAP, le Bac Pro esthétique-cosmétique-parfumerie à préparer 3 ans après le collège ou encore le BTS Métiers de l’esthétique-cosmétique-parfumerie que vous pourrez obtenir 2 ans après le bac. 

Devenir esthéticienne indépendante sans un diplôme d’esthétique

Si vous ne disposez pas d’un diplôme d’esthétique, tel que ceux cités plus haut, vous devez pouvoir justifier d’une attestation de qualification professionnelle pour pouvoir devenir esthéticienne indépendante.

Pour cela, il vous faudra effectuer une demande d’attestation de qualification professionnelle auprès de la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de votre département. Néanmoins, pour pouvoir effectuer cette demande et faire cette démarche, vous devez disposer d’au moins 3 ans d’expérience professionnelle. 

Esthéticienne indépendante : en institut ou à domicile ?

Il faut savoir que l’ouverture d’un institut requiert d’importants investissements, tels que le loyer, l’achat du matériel professionnel, l’acquisition des produits, etc. Pour cette raison, le statut d’auto-entrepreneur en esthétique n’est pas vraiment adapté pour créer un salon de beauté. Par ailleurs, il faut savoir que les plafonds de chiffre d’affaires de l’auto-entreprise et l’impossibilité de déduire ses charges sont des conditions difficilement viables pour l’esthéticienne indépendante. 

Si vous aspirez à exercer en tant qu’esthéticienne en auto-entreprenariat, le mieux est de devenir esthéticienne à domicile. Vous n’aurez pas ainsi de gros investissements à effectuer pour démarrer votre activité. Par ailleurs, le marché est encore très vaste et votre réussite ne dépendra plus que de vos compétences. 

Les qualités à avoir pour être esthéticienne indépendante

Avant toute chose, pour exercer en tant qu’esthéticienne indépendante, vous devez posséder les compétences et connaissances techniques nécessaires à ce métier. En outre, comme vous serez en contact direct avec votre clientèle, il vous faudra avoir certaines qualités humaines, comme :

Un bon relationnel, étant donné que la plupart des clients qui font appel à une esthéticienne à domicile cherchent une bonne prestation en soin esthétique, mais également une personne avec qui discuter. Être à l’écoute et avoir de la conversation sont deux grands atouts qui vous aideront à fidéliser vos clients.

Une apparence impeccable, car en temps de professionnel de l’esthétique, vous devez véhiculer une bonne image de vous pour mettre en confiance votre clientèle. Pour cela, pensez à bien vous maquiller et avoir des mains manucurées avant de vous présenter chez un client. 

Write A Comment